20 questions pêle-mêle

  • ​Intervenir en éducation pour la santé, est-ce reproduire, interroger, favoriser l’appropriation des normes sociales de santé ?
     
  • Comment la Santé Publique prend elle en compte la complexité et la singularité des trajectoires de vies des individus ?
     
  • L’éducation pour la santé a-t-elle à voir avec la morale ou avec l’éthique ?
     
  • L’éducation thérapeutique peut elle dépasser la transmission de savoirs du soignant vers le patient ?
     
  • Est-il possible de concilier en matière de projet d’éducation pour la santé les commandes d’une institution, les besoins identifiés, les attentes des gens et l'expression de leurs demandes ?
     

  • L'évaluation, est-elle une mesure, une interprétation, un jugement ou un contrôle ?
     
  • La  communication vise-elle à influer autrui ou à comprendre l'autre ?
     
  • L'éducation ? Moi, vous éduquer ? Mais avec quelle légitimité ?
     
  • Qu’est ce qui se joue au travers de la participation des gens dans les projets d’éducation pour la santé ?
     
  • La pédagogie peut-elle influer sur la motivation des gens ?
     
  • En quoi l’éducation pour la santé a-t-elle à voir avec la créativité ?
     
  • L’éducation pour la santé peut elle ignorer les organisations dans lesquelles nous évoluons ?
     
  • Développer l’autonomie des personnes passe t-il par le renforcement de leur sentiment d’auto-efficacité ?
     
  • L’éducation pour la santé réduit-elle ou renforce t-elle les inégalités de santé ?​
    ​