Le pourquoi du comment
Pourquoi un outil ?


Le souci de prévention traduit notre ambition, celle de donner plus de qualité de vie aux années de vie gagnées.

Ce souci est fortement imprégné de notre volonté de contribuer, autant que possible, à la réduction des inégalités devant la santé, ou tout au moins d’éviter de les aggraver.

Les conseils en santé sous différentes formes et supports, ont envahi tous nos espaces, même les plus intimes.

De nouveaux intervenants, dont nous sommes, participons à la construction de ces campagnes et programmes ou les relayons.

Il y a ainsi l’affirmation de nouvelles compétences professionnelles et de nouveaux métiers, constitués à partir de profils de formation issus pour l’essentiel des disciplines biomédicales, des sciences sociales et des sciences de l’éducation….

C’est pour soutenir cet effort que nous avons ressenti le besoin de formaliser nos savoirs, de partager nos interrogations et nos hypothèses.

D’où l’idée et la proposition d’un OUTIL de formalisation des concepts et des cadres théoriques qui inspirent nos interventions.

C’est pour le partager et en confronter la pertinence que nous l’avons conçu à travers les MOTS CLEFS qui fondent nos savoirs et savoirs faire. Et que nous le proposons à travers ce site.

Cet effort a été mené au terme d’un travail collectif tant dans le choix difficile des 30 mots clefs, une parmi de nombreuses définitions et un article parmi la multitude des écrits et des approches.

Pour qui ?

Autant l’étudiant qui découvre que le professionnel éprouvé.

Faut-il rappeler que la formalisation théorique de nos pratiques est un DEFI pour nous tous.

Ce d’autant que nous sommes face à une discipline qui se construit et qui est confrontée tout particulièrement à la complexité, s’agissant, en l’occurrence, de l’homme, de sa santé, de ses rapports aux risques et de ses conduites.

Comment a-t-il été conçu ?

Ce travail est le fruit d’un travail collectif. 
Pas moins de 12 professionnels y ont travaillé pendant plusieurs séances :
Patrick Berry, Alexandra Bonnaudet, Laurie Calléjon, Elisabeth Chabot, Stéphanie Challier, Anne Dubois, Anne-Maëlle Fontenoy, Stéphanie Guéry, Elise Guth-Quélennec, Patrick Lamour, Anne Le Rhun. Omar Brixi, médecin et enseignant de Santé publique les a accompagnés dans cet effort de production concerté.


​Le choix des mots

Il a fallu choisir des concepts à la base de notre compréhension de l’éducation pour la santé.
Pour cela nous sommes partis des termes, des concepts et des notions qui habitent nos pratiques au quotidien.

  • Dans un 1er  temps, l’effort a été individuel pour l’identification des mots les plus fondateurs. Celle-ci a permis l’établissement d’une première liste de 117 mots.
  • L’étape suivante a permis, à travers l’échange, une sélection concertée en commun de 69 mots.
  • En appui sur des méthodes de recherche de consensus (méthode Delphi), l’étape ultérieure a enfin débouché sur le choix des 30 mots.
     
Quelques exemples de la place de ces mots dans les débats sur l’éducation pour la santé…

A l’heure des médias et de leur influence, nous ne pouvons ignorer la réalité et la portée des campagnes de communication sur des thèmes de santé. Or, une des premières visée qui leur est reconnue, c’est celle de produire, interroger ou faire bouger « les normes » et « les représentations » tant il est vrai que ces deux notions sont à la base de nos « comportements ».

Comment ne pas revenir et analyser cette notion de « risque » tant elle est récurrente dans la plupart des définitions de l’éducation pour la santé et de la prévention : rapports aux risques, situations à risques, populations à risques, risques choisis ou risques subis…

Bien sûr la  « qualité de vie » est à la base de ce qui fonde la prévention. Mais comment peut-on ignorer « les inégalités » face aux risques et même face aux bénéfices et à l’accès aux mesures et programmes de prévention.

Enfin, prétendre informer, instruire, apprendre ou éduquer, ne peut se faire qu’avec une reconnaissance et une prise en compte des compétences et des représentations dont les gens sont porteurs, dans chacune de leurs conduites.

 

Le choix des définitions

Chacun des mots peut être rattaché à de nombreux travaux de praticiens et d’auteurs. Nous avons dans ce sens interrogé leurs publications.
Derrière chaque mot se joue plusieurs conceptions et donc plusieurs définitions.
Nous avons ainsi pris le parti, ce qui est loin d’être évident et sans risque, de pointer ou mettre en exergue la définition qui nous paraît la plus pertinente, dénommée « définition choisie ».
Nous avons parfois proposé une « autre définition ».


Le choix des articles 

Sur la base des recherches bibliographiques personnelles et collectives, les articles ont fait l’objet d’une sélection selon 6 critères de qualité.
L’article est-il compréhensible, argumenté, synthétique, utile, concis, et crédible ?

C’est ce qui a amené le collectif à faire un CHOIX
de 30 mots clefs,
d’une définition en lien avec chaque mot,
d’un article de référence en lien avec chaque mot.


Reliant ainsi UN mot à UNE définition et à UN article !


Cette première simplification « risquée » nous a paru nécessaire pour ne pas se perdre dans d’innombrables définitions et un nombre infini d’articles. Cependant, le groupe s’est autorisé, pour ceux qui souhaitent aller plus loin, à y ajouter quelques « mots associés » (et leur « définition associée » avec leur « articles associés »…).

Ces choix partiaux, mais patiemment négociés collectivement sont assumés et donnent à comprendre l’éducation pour la santé telle que nous l’appréhendons, avec toutes les marques et les limites de nos choix.

Comment l'aborder ?

Deux voies d’accès sont proposées :

  • Une entrée à travers des questions.
    Nous avons recensé 20 questions, du moins, celles qui nous taraudent, celles que l’on se pose en tant que professionnels en éducation pour la santé
  • Une entrée par une interpellation sous forme d’une « lettre ouverte à M. J.B. », lettre qui pourrait avoir été écrite par un professionnel de terrain à l’Expert !


Une présentation

L’ensemble figure sur ce site internet.
Cet ensemble explicite la culture en éducation pour la santé mise en commun par nos équipes et qui vous est proposé en vue d’élargir nos échanges et nos efforts de construction de pratiques et de cadres théoriques au service de nos adhérents et usagers.


Lisez, parcourez, cliquez….
En espérant que vous en tirerez autant de plaisir
que nous en avons eu à construire cet outil !
Et dans l’attente de vos avis et contributions.


Dr. Patrick Lamour
Directeur de l’IREPS Pays de la Loire

 

Au fait êtes-vous sûr qu’il n’y a que 30 mots ?
Un 31ème se cache quelque part dans l’une des pages du site et se « révèlera » au passage du curseur...
Bonne chasse !!!

Aide

Ce qu'on entend par :

 

 : S'il fallait en retenir qu'une, cela serait celle-là !

 : Les autres définitions acceptables du mot.

 : Définition des mots secondaires associé au mot principal.

 : Nos commentaires sur les définitions.

 : Les articles associés à un mot permettent de le définir par l'illustration.