Le développement de l’éducation thérapeutique du patient

L’ETP apporte une nette amélioration de la qualité de vie des patients atteints de maladie chronique. Ce qui explique l’implication de nombreuses équipes motivées, pour concrétiser des projets malgré les contraintes (manque de ressources humaines en milieu hospitalier) et les difficultés de reconnaissance (tarification), tant en milieu hospitalier qu’en exercice libéral.

L’éducation thérapeutique du patient nécessite une prise en charge multidisciplinaire.

Les pratiques d’éducation thérapeutique du patient reposent sur une approche systématisée, incluant des outils techniques précis : un diagnostic éducatif, une alliance thérapeutique, un plan d’apprentissage autour d’objectifs spécifiques et de sécurité, et des pratiques d’évaluation de processus et de résultats négociées avec le patient.

La place occupée par le patient et son entourage est centrale dans un parcours qui doit être clairement précisé.

Des lieux et des acteurs divers dans les Pays de la Loire ...
  • Des établissements hospitaliers ayant fait de l’ETP une priorité, 
  • Quelques services isolés au sein d’un établissement,
  • Des réseaux incluant une pratique de l’ETP en ville mais dont l’essentiel de l’activité d’éducation se passe à l’hôpital,
  • Des réseaux de prise en charge en ville, n’incluant que peu ou pas l’hôpital, 
  • Des prestations offertes par des institutions de protection sociale, 
  • Des pratiques isolées, d’acteurs de soins, des associations de patients...

L’éducation thérapeutique du patient a fait l’objet de nombreuses recommandations validées (SFSP, HAS, « plan d'amélioration de la qualité de vie des patients atteints de maladie chronique »... )   

Ces constats invitent à favoriser le développement de l'éducation thérapeutique dans les Pays de la Loire.